20 juin 2007

Pute certainement pas, soumise hélas !

clerge2

Mais qu’est ce qui peut faire que la co-fondatrice d’une association aussi charismatique pour les gens de gauche, militant pour la liberté, l’égalité, la fraternité aille s’allier avec celle qui représente la droite de la droite, l’Opus DeÏ, avec un curé comme chef de cabinet ?

L’ambition personnelle, peut être des accords passés secrètement lors des émeutes de 2005, la reconnaissance ?

Je n’ai pas de réponse mais vraisemblablement la gauche et plus particulièrement le PS ne l’a plus fait rêver.

D’ailleurs faisons nous rêver ?

En tout cas je fais des cauchemars et je comprends ce qu’on du ressentir les résistants en voyant ce qu’on a appelé plus tard les collabos courir à la soupe en reniant non pas seulement les idées mais en trahissant ses camarades. Ne nous y trompons pas. L’alibi d’être enfin reconnue et de pouvoir mettre en place les idées que l’on défend se heurtera aux décisions du monarque tout puissant puisque officiellement toutes les décisions importantes seront prises à l’Elysée.

Alors hélas elle comprendra trop tard les merveilleux mots de Morvan Levesque :

" A chacun l’âge venu la découverte ou l’ignorance. "

Mais nous socialistes notre devoir est d’agir, de faire découvrir, de faire rêver.

Alors au travail sans état d’âme. Militons pour la 6ème république, pour une société où l’état est le garant des libertés (je sais que c’est daté mais c’est la seule alternative laïque possible au libéralisme unique système) pour le respect de tous pour une société qui offre du confort et non plus du stress pour la fin du SMIC pour tous, pour une élévation de la société vers le haut et non pas un nivellement par le bas, pour faciliter la création, pour la modernité

A lire vos commentaires car ce blog doit être un lieu d’échange

B. Paronnaud

niputesnisoumises

Posté par PSFOURAS à 14:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Pute certainement pas, soumise hélas !

    Eh ben...

    Certaine(s) croyaient au ciel, d'autres n'y croyaient pas, et ils (elles) ont réussi, parfois, de grandes choses ! A suivre donc avec un peu de recul critique. Et je souhaiterais un peu plus de mesure ("pute" ?) et de mise en perspective historique ("résistants et collabos" ???)...
    Et voilà que j'apprends ce jour que Ségolène défendait des propositions auxquelles elle ne croyait pas ! J'ai un peu, moi aussi, l'impression d'être cocu...

    Posté par patrick l, 21 juin 2007 à 08:44 | | Répondre
  • Factuel

    Pute c'est dans le nom de l'association
    resistant collabos n'est pas employé dans la vision subjective mais dans la réalité sémantique
    et c'est bien par ce que nous n'avons pas de projet que nous sommes cocu.
    amicalement

    Posté par bp, 21 juin 2007 à 12:20 | | Répondre
Nouveau commentaire